Une introvertie au WordCamp Montréal

Danielle Guérin et Nathalie Ayotte au WordCamp de Montréal 2012

Nathalie Ayotte et Danielle Guérin

Le weekend dernier, j’étais au WordCamp Montréal, un événement qui permet à des passionnés de WordPress de se rencontrer, d’échanger et d’apprendre de leurs collègues.

Imaginez, une introvertie comme moi, qui préfère être seule ou en petit groupe, je me retrouve dans un événement où il y a plus de 200 personnes, pendant deux jours. Je n’ai pas le compte exact mais je sais que nous étions nombreux. C’était mon deuxième WordCamp. La première année, j’étais seule. Cette année, j’étais accompagnée d’une amie, Nathalie Ayotte de 100 inspirations.

Durant ce weekend, j’ai reconnu quelques membres de la confrérie des introvertis. Les plus faciles à reconnaître étaient dans un coin avec leur portable ou leur tablette et semblaient être dans leur bulle. D’autres, comme moi, étaient accompagnés d’un ami.

Voici comment j’ai vécu l’événement, personnellement.  Pour l’aspect professionnel et découvrir ce que j’ai appris, vous pouvez visitez mon blogue de Danielle Guérin et compagnies.

Jour 1- Bénévolat et apprentissage

Je suis bénévole à l’accueil. Je reçois tellement lors du WordCamp que j’ai décidé de redonner de mon temps. Eh oui, je me suis « obligée » à saluer et à parler à des dizaines de gens dès la première journée. Bye!  bye! zone de confort! On se retrouvera lundi!

Je blague… à peine. J’étais heureuse de reconnaître des gens que je côtoie habituellement sur Twitter et Facebook et que je n’avais encore jamais rencontrés. J’ai aussi fait de nouvelles rencontres. Quel beau groupe que la communauté WordPress. J’en aurai la confirmation durant tout le weekend.

Nathalie était aussi bénévole. Elle, elle a le tour avec les gens! Son grand sourire chaleureux et un « bonjour » bien senti et déjà, elle se faisait des amis. Parfois, j’aimerais ça être comme elle …mais je ne serais pas moi. 🙂

Durant la journée, j’écoute les présentations, j’observe les gens, je souris, je discute avec quelques personnes. Je me sens bien.

Le soir, je suis fatiguée et n’ai qu’une envie; rentrer à l’hôtel pour faire le vide et le plein d’énergie car demain sera une grosse journée pour moi. Heureusement, Nathalie a la tête pleine de nouvelle information et accepte de retourner à l’hôtel.

En attendant de sortir pour aller souper au resto, nous regardons la télé.  Pendant un jeu télévisé, nous faisons la découverte de Jean-Charles, un introverti (j’en mettrais ma main au feu) qui nous fait bien rigoler.

Après le resto, nous revenons à la chambre et terminons la soirée en écoutant Le diable s’habille en Prada sur une chaîne américaine.

La journée s’est terminée avec un fou rire, gracieuseté de Jean-Charles qui nous a vraiment marquées lors de son passage à la télé.

Jour 2 – Présentation et retour

Les bagages sont faits, nous sortons payer la chambre et chercher un café avant de nous rendre au WordCamp.

Ce matin, je suis un peu nerveuse. C’est que je fais une présentation. Pourquoi pas, tant qu’à sortir de ma zone de confort. 😉 Je sais que plusieurs experts seront dans la salle. Dans ma tête, quelques peurs se disputent la première place : peur de faire des erreurs, peur d’être jugée, peur du ridicule.

J’écoute distraitement la première présentation en jouant avec ma clé USB.  Le niveau de stress augmente avec les minutes qui s’écoulent. Je n’ai pas apporté mon portable et j’espère que la technologie coopèrera.

On installe ma clé USB sur un Mac (je suis PC).  Je choisis d’écouter mon désir de partager mes connaissances et je me lance, un trémolo dans la voix. C’est pour ceux qui sont devant moi que je suis là!

Au cours de la présentation, le logiciel PowerPoint arrête. On vient me donner un coup de main pour remettre le diaporama en marche et je continue. Ouf! J’ai chaud!!!

Je termine, réponds aux questions et quitte la scène avec le sentiment d’avoir bien livré mon message. D’ailleurs, plusieurs viendront me voir pour me poser des questions ou pour me remercier de ma présentation. Yé! Un autre défi de relevé.

Je me sens plus légère et je profite bien du reste de la journée.

À 16h45, nous sommes à la gare et nous attendons le train qui nous ramènera chez nous.

Dans le train, je ne suis pas assise avec Nathalie – nous avons acheté nos billets à des moments différents – et je profite de ce temps pour passer mon weekend en revue pendant que mon voisin a le nez dans son livre.

Je suis heureuse car j’ai pu passer deux jours à faire ce que j’aime le plus, apprendre sur WordPress, et complètement vidée d’avoir étiré ma zone de confort. Heureusement,  parce que j’ai lu qu’il est recommandé aux introvertis de prévoir du temps seul après une activité en public pour refaire le plein d’énergie, je prends congé lundi pour me ressourcer, seule avec moi-même, et pour vous raconter ce weekend.

J’ai hâte à mon prochain WordCamp.