Gratter le bobo… s’apitoyer ne donne rien

bruise on the boy's legComme beaucoup d’enfants, votre mère vous a peut-être déjà dit de ne pas gratter le bobo car ça ralentirait la guérison et ça continuera de faire mal. Elle n’avait pas tort!

Quand une situation désagréable vous arrive, avez-vous tendance à gratter le bobo et à vous apitoyer sur votre sort pendant longtemps ou est-ce que vous cherchez plutôt une solution?

Avez-vous besoin qu’on vous dise « Pôv’ toi, c’est donc pas drôle ce qui t’arrive… » ou faites-vous preuve de résilience en vous secouant un peu et en attaquant la situation de front pour trouver une solution ou simplement passer à autre chose?

J’avoue que j’ai déjà été experte dans le rôle de la victime. J’ose même avouer que j’étais probablement passée maître… Continuer la lecture