Mission santé #4 – Les changements alimentaires

Ouf! Il n’est pas évident ce point-là.

Le corps et le cerveau ont tendance à se rebeller contre les changements trop dramatiques.  Si on diminue trop le nombre de calories pendant un certain temps, le corps a tendance à diminuer le métabolisme pour stocker. Du point de vue psychologique, le cerveau proteste en nous donnant envie de ce qu’on ne peut pas avoir et souvent, ça se termine en orgie alimentaire, vous savez, le gros sac de chips qu’on finit alors qu’avant la diète, on était capable de se contenter d’un bol?

Pour maigrir, il faut manger moins et bouger plus et c’est ce que j’ai choisi de faire.  Dans le fond, je sais que pour continuer à perdre du poids et mincir, je dois bouger plus alors je fais mes exercices un minimum de 3-4 fois par semaine, minimum. Je m’assure aussi qu’il n’y a aucun aliment « engraissant » dans la maison. On ne consomme pas ce qu’on n’a pas sous la main.

Je m’assure aussi de boire beaucoup d’eau et de manger plus de légumes. Ainsi, j’ai moins faim.

J’ai également décidé de faire le défi santé 5/30 à partir du 1er mars. Je vous invite à vous joindre à moi.

Vous trouverez plus d’information sur le site du Défi santé

Qu’est-ce que vous trouvez le plus difficile à changer dans vos habitudes alimentaires ?