J’aime et j’assume enfin mon thème pour 2015

AIMERÀ chaque année, je choisis un mot ou un thème pour donner le ton à mon année. Le mot ou la phrase me vient habituellement très facilement.

Cette fois aussi, ce fût le cas mais j’avais de la difficulté à l’assumer. Mon thème est « Aimer » et je trouvais ça trop facile. Ça ne se pouvait pas que ce soit juste ça. Et pourtant, à chaque fois que quelqu’un faisait allusion à son thème, je pensais au mien et je n’osais pas le dire. J’avais peur d’avoir l’air « quétaine » ou que l’on pense que j’ai choisi ce thème par paresse.

C’est lorsque j’ai cessé de penser aux autres et à leur jugement ou à leur regard sur moi… Continuer la lecture

Choisir d’être heureuse malgré…

woman-591576_640Je choisis à chaque jour d’être heureuse, peu importe ce qui m’arrive. Est-ce facile? Pas toujours. Parfois, je mets un peu plus de temps à pivoter, à passer d’un sentiment désagréable à celui que je veux vraiment ressentir.

« Pivoter est l’action que nous devons effectuer pour formuler ce que nous voulons obtenir. Le contraste des événements désagréables nous offre l’occasion de reconnaître ce qui ne nous apporte pas le bien-être, et, à partir de ce ressenti désagréable, de décider et de choisir ce qui nous apporte un ressenti appréciable. » Marcelle della Faille

Quand je vis une situation désagréable, je passe souvent par toute une gamme d’émotions avant d’en arriver à me sentir bien. C’est ce qui m’est arrivé récemment. J’ai pensé… Continuer la lecture

Tenez-vous un journal de gratitude?

journal gratitudeVous avez sûrement entendu parler du journal de gratitude dans lequel on conseille d’écrire au moins cinq choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant(e). Je serais curieuse de savoir combien le font vraiment … 😉

Si vous êtes comme moi, très occupée, vous vous demandez peut-être quand vous pourriez écrire dans ce journal et surtout, comment conserver cette habitude à long terme. J’ai trouvé comment faire tout récemment grâce à une très chère amie qui m’a offert un tout petit livre avec une reliure en cuir. Elle me l’avait offert pour noter mes idées mais je le trouvais trop beau pour noter des idées que je raturerais probablement. Un bon vieux calepin à reliure spirale suffit pour mes idées. Je cherchais donc LA mission toute spéciale… Continuer la lecture

Tout finit toujours par s’arranger

Tout finit toujours par s'arranger« Tout s’arrange…»

«Tout finit TOUJOURS par s’arranger. C’est en attendant que ça s’arrange qu’on s’énerve.»

J’ai le privilège d’avoir un petit cercle d’amies qui sont aussi des collègues.

L’extrait d’une conversation que vous avez pu lire ci-dessus est récent. Je vivais une situation qui m’irritait et j’avais besoin de me sentir soutenue, le temps que les choses se règlent d’elles-mêmes. Eh oui, je savais que ça finirait par s’arranger d’une façon ou d’une autre, mais je me suis quand même énervée, un peu, en attendant.

Le lendemain, j’ai eu une autre preuve que tout finit par s’arranger, et plus rapidement qu’on le pense lorsqu’un léger problème de base de données a fait disparaître les pages et articles du blogue d’une cliente. J’avoue, comme tout… Continuer la lecture

Gratter le bobo… s’apitoyer ne donne rien

bruise on the boy's legComme beaucoup d’enfants, votre mère vous a peut-être déjà dit de ne pas gratter le bobo car ça ralentirait la guérison et ça continuera de faire mal. Elle n’avait pas tort!

Quand une situation désagréable vous arrive, avez-vous tendance à gratter le bobo et à vous apitoyer sur votre sort pendant longtemps ou est-ce que vous cherchez plutôt une solution?

Avez-vous besoin qu’on vous dise « Pôv’ toi, c’est donc pas drôle ce qui t’arrive… » ou faites-vous preuve de résilience en vous secouant un peu et en attaquant la situation de front pour trouver une solution ou simplement passer à autre chose?

J’avoue que j’ai déjà été experte dans le rôle de la victime. J’ose même avouer que j’étais probablement passée maître… Continuer la lecture

Il n’y a pas de hasards, que des rendez-vous…


Vous est-il déjà arrivé de souhaiter quelque chose, comme une nouvelle voiture d’une marque particulière, et tout à coup, vous voyez ce modèle partout?

C’est ce qui m’arrive avec les cinq grands rêves de vie…

Il y a déjà quelques mois, ma cliente m’a invitée à lire le livre « Les 5 grands rêves de vie » et à lui partager mes rêves, si je le voulais. Le but était de voir si notre collaboration pouvait m’aider dans la réalisation de mes cinq grands rêves.

Deux semaines plus tard, lors d’une autre réunion avec cette même cliente, je lui dis qu’un de mes rêves s’est réalisé avec la publication de mon livre « Chanceuse! » et qu’un autre rêve que je caresse est… Continuer la lecture

Voyager léger

Voyager léger - Succès au fémininSi vous êtes du genre à voyager, vous savez que lorsque vos valises sont trop lourdes, vous devez payer un supplément. Personne n’aime payer plus cher que nécessaire alors avant de partir, on s’assure de n’apporter que l’essentiel.

Il en est de même dans la vie. Êtes-vous du genre à traîner du bagage inutile comme de la colère, du chagrin, de la rancœur, ou à vous faire du souci avec une situation qui n’est pas réglée?

Saviez-vous qu’il y a aussi un coût rattaché à ce type d’excédent de bagage? Ce coût est à dimension humaine, mais il est tout aussi important.

Ce poids mental que vous traînez vous ralentit et vous empêche d’avancer, de vous réaliser. Il vous empêche également de voir les opportunités.… Continuer la lecture